Présentation

Hélène Le Roux

Bonjour à toutes et à tous,

Une petite présentation s’impose :

Orthophoniste diplômée en 1982 de la Faculté de Médecine P. et M. Curie de Paris, j’exerce en cabinet libéral depuis 1987 à Étables-sur-Mer (22).

J’ai travaillé au Centre Hospitalier de Saint-Brieuc (service Médecine Physique et Réadaptation) puis en collaboration avec le Centre J. Cartier de Saint-Brieuc (établissement pour enfants et jeunes adultes atteints de surdité ou de troubles sévères du langage).

La demande croissante pour des prises en charge d’adultes âgés dans la zone d’influence de mon cabinet m’a permis d’acquérir des connaissances cliniques solides auprès de cette population et m’a conduit à me former de façon plus approfondie.

C’est ainsi que je me suis, petit à petit, spécialisée en neurologie et en surdité, domaines qui m’ont toujours passionné.

En 2012, j’ai obtenu un DU « rééducation et réadaptation des fonctions auditives de l’adulte » à la Faculté de Médecine d’Angers.

Je suis actuellement membre du comité du pilotage du projet de Centre régional de basse vision/basse audition de Bretagne.

Je suis également co-fondatrice, animatrice bénévole et co-réalisatrice du film Coquelicot (présenté en 2016 au Festival Audiovisuel en Orthophonie de Nancy) pour l’association Aphasie 22.

Très sensible à la notion d’équipe interdisciplinaire pour répondre à la problématique des troubles de la communication dans le cadre des atteintes neurologiques, j’ai participé à la création d’un espace de soutien et de convivialité pour les aidants de malades Alzheimer avec le CLIC « Terre et mer » et le Conseil Général 22.

La recherche m’apparaissant comme indispensable pour continuer à mettre à jour mes connaissances, je suis affiliée au GRAP santé et je participe à l’étalonnage de tests avec les ECPA et à la validation de différents protocoles dans le cadre de Masters de neuropsychologie/neurosciences cliniques.

Je suis intervenue lors de journées d’étude à la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier et j’ai été membre du comité d’organisation et du comité scientifique du Colloque International NPL-Aphasie en 2012 à Toulouse.

Attachée à la transmission des connaissances et au partage d’expériences, je suis maîtresse de stage, directrice de mémoire d’orthophonie et chargée de cours au Centre universitaire de formation en orthophonie de Rouen.

J’ai également une activité de formatrice dans le cadre de la formation continue pour les orthophonistes depuis 2010.

Les programmes, sans cesse actualisés, que je propose personnellement concernent la maladie d’Alzheimer, les aphasies et les surdités de l’adulte.

J’organise aussi des journées d’étude ou d’autres formations sur des thématiques variées avec d’autres intervenants au plus près des derniers développements de la recherche.

Ces actions s’adressent aux orthophonistes mais aussi, parfois, sous une forme adaptée, aux autres professionnels du sanitaire et du médico-social ainsi qu’aux aidants familiaux.

Je participe régulièrement à des actions de sensibilisation sur la presbyacousie auprès de retraités malentendants et de leur entourage dans le cadre de la Journée Nationale de l’Audition et en partenariat avec les caisses d’action sociale de centres de santé ou de caisses de retraite complémentaire.

L’apport de ces différents publics a considérablement enrichi mes connaissances et ma pratique.

De 2011 à 2017, j’ai été la présidente de l’Association de Prévention et de Recherche en Orthophonie (A Propos).

Plus récemment, en juin 2017, j’ai créé Savoirs en herbe afin de poursuivre l’aventure de la promotion de l’orthophonie en incluant plus largement encore les apports des enseignants-chercheurs, cliniciens de spécialités connexes, usagers de services sociaux, associations de malades, etc,…) à même d’enrichir notre regard d’orthophonistes en matière de prévention, recherche et formation dans un souci permanent de mise à jour en fonction de l’état de la connaissance.

Savoirs en herbe est un organisme de formation enregistré à la préfecture de Bretagne sous le numéro 53 22 08774 22 et habilité à dispenser des programmes de DPC.

Parcours professionnel toujours en mouvement, donc, avec pour motivation et guide, dans une vision intégrative du soin et de la remédiation, le mieux-être des patients à qui je dois tout ce que l’on n’apprend pas dans les livres.

J’espère, à travers les actions proposées, dans un esprit d’ouverture, de pluralité et de partage, communiquer suffisamment d’enthousiasme pour que d’autres poursuivent ce chemin !

Hélène Le Roux

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :